Pietra a commémoré le 8 mai 1945

le . Publié dans Actualités

 

Monsieur le maire Jean-Baptiste SANTELLI en compagnie de Jean MASSONI

L’an dernier, à l’issue de la cérémonie commémorant la libération, Jean-Baptiste SANTELLI maire de Pietra di Verde, avait émis le vœu de voir la situation sanitaire s’améliorer, afin de nous permettre de revenir à une vie normale.

 

 Vue générale de la cérémonie

Vœu exaucé, ce 8 mai 2022, à 11 heures, sous un beau soleil, contrastant avec la pluie de ces derniers jours, devant le monument aux morts de la commune, en présence d’une belle assistance, sans masques et sans distanciation sanitaire, monsieur le maire et son conseil municipal, ont satisfait au cérémonial prévu à cette occasion.

 

Félicie et Christophe avant la lecture de la lettre ministérielle

La cérémonie a débuté par la lecture par Félicie CALENDINI CHAUVEAUD,de la lettre de Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la mémoire et des Anciens combattants, qui devait à nouveau rappeler, ce que fut cette guerre, mais avec cette année, la gravité de l’évocation du conflit ukrainien   et le vœu du retour à une paix durable.

 

Monsieur le maire remet la gerbe à Charles RENUCCI Doyen d'âge

Ce fut ensuite le dépôt de gerbe, qui cette année sera confié à notre doyen Charles RENUCCI âgé de 96 ans, l’un des derniers à avoir connu la guerre. Il s’était engagé à 17 ans pour libérer le pays.

 

Antoinette, Félicie, Marc, Marie Léria

Puis la minute de silence, un moment de recueillement et d’émotion. Monsieur le maire devait alors prendre la parole pour remercier les participants à la cérémonie et les inviter à rejoindre l’équipe municipale au bar « A Stalla » où un apéritif fut servi à tous ceux qui sont venus participer à ce moment de convivialité. Il fera ensuite part de la demande faite pour que soit chanté l’hymne national, avec deux membres de la Chorale, Marc et Marie-Léria et deux conseillères municipales, Félicie et Antoinette, dans la tradition de ce jour de victoire contre l’occupant Nazi.

 

 Au soleil...

Ou sous la pergola

Une belle cérémonie, un apéritif déjeunatoire des plus réussis, monsieur le maire et son adjointe peuvent avoir le sourire