Coupure d'eau jeudi 24 juin

le . Publié dans Actualités

--0--

La distribution d’eau sera interrompue jeudi 24 juin, toute la journée, à raison de travaux de nettoyage effectués dans le réservoir.

 --0--

Christine BRETONNIER et Marc GIORGI à Pietra le 31 juillet, avec « Giono et la Corse »

le . Publié dans Actualités

                                                                                                                                                                                                                   

C’est en l’église Saint Elie samedi 31 juillet*, que Christine Bretonnier et Marc Giorgi lirons des « morceaux choisis » de leur livre « Giono et la Corse ».   

Une façon attrayante et originale de présenter leur ouvrage dont le titre laisse à penser, qu’il y aurait un lien entre Giono et la Corse, alors qu’en réalité celui qui se surnommait « le voyageur immobile »  ne s’est jamais rendu sur l’île, peut-être même n’en a-t-il  jamais parlé.

Un lien audacieux pourrait-on dire, que Christine et Marc n’ont pas hésité à faire, animés par une passion commune pour Giono et Pietra di verde.

Mais à y regarder de plus près, audacieux seulement en apparence, car Giono s’est tellement identifié à la Provence de l’intérieur, celle de la montagne, , que les auteurs auraient pu aussi bien intituler leur ouvrage, « la Provence de Giono et la Corse » pour montrer les similitudes frappantes qui existaient entre la Provence de « l’homme qui plantait des arbres » et la Corse, à une époque où l’on ne vivait pas à la campagne comme à la ville.

Le monde rural provençal de Giono de cette première partie du 20e siècle est un monde où la rudesse des conditions de vie à la montagne, le climat, l’absence d’influences extérieures, la difficulté des communications, la religion bien sûr,  sont autant de points communs que l’on pouvait également trouver à cette époque en Corse dans nos villages de montagne et qui vont conduire à des comportements, à des habitudes de vie et à des mœurs, tout à fait comparables.  

Dans son interview sur You Tube ** Christine Bretonnier dira que les points communs étaient si évidents, que le livre a été  facile à écrire, « il a été bouclé en à peine trois mois ».

Un livre qui offre des anecdotes, des tableaux de vie, des personnages hors du commun comme à Pietra di Verde, le célèbre Orsu Leone et son incroyable force physique, que la légende et la tradition orale ont certainement accrue.

Une approche fabuleuse de cette étude comparative, qui peut paraître simpliste, mais qui est en réalité, infiniment plus profonde qu’elle ne paraît, car elle aborde un thème cher à Giono, celui de la condition humaine partout dans le monde, un déterminisme de portée universelle, les mêmes causes produisant les mêmes effets.

Au-delà de l’aspect philosophique, un livre qui intéressera tous ceux qui cherchent à mieux connaître notre village, par son histoire, à travers une famille, celle des Valéry, avec les récits de Marc Giorgi, et ceux de Christine Bretonnier, sans oublier un accompagnement au piano pour cette soirée, un spectacle insolite, à l’image de ce livre.

*L’horaire sera  précisé ultérieurement

 https://youtu.be/Kf83DjHwWxc

 

Installation de mobilier urbain

le . Publié dans Actualités

 

1- Les bancs place de la Fontaine.

 

 

 

2-  Pose des poubelles, en photo celle de la place Santelli

Des aménagements réalisés ou en cours de réalisation

le . Publié dans Actualités

 1- Aménagement de la Place de la Fontaine

Esquisse réalisée par Gabrielle SAVIGNONI LEDRON architecte

-La fontaine va faire l’objet d’un aménagement qui consistera à la ceinturer d’un muret de pierres en forme de « U » sur sa partie arrière avec une avancée sur  les côtés.

Un éclairage diffus ajoutera, de nuit, à l’esthétique des lieux.

*

  

Escaliers derrière la fontaine

Les escaliers situés derrière la fontaine, seront sécurisés, soit  par la pose d’une rampe en fer forgé, soit par leur suppression, la décision sera prise après avis technique.

*

Emplacement du banc

-Le mur qui borde la place de la Fontaine, et qui sert de banc à ceux qui viennent y passer un moment, sera  recouvert de pierres plates sur toute sa longueur.

-De chaque côté de la fontaine sera disposé un banc. On aperçoit sur la photo un des socles de fixation de chacun d'entre eux, qui situent leur emplacement. Deux autres bancs pourraient être ajoutés par la suite.

 

-Les escaliers situés vers la maison Gianviti, pour accéder à la partie inférieure de la place, seront dallés et aménagés pour permettre une utilisation en toute sécurité.

-Une poubelle sera installée sur la place à cet endroit.  

 *

2- Aux Temponi, installation d’un banc et d’une poubelle

 

Emplacement du banc

- Le banc qui se trouve actuellement sur la place de la Fontaine (partie gauche), va être installé sur l’emplacement situé  une dizaine de mètres à gauche avant d’arriver à la croix. Ce choix permettra à ceux qui veulent faire une pause, d’admirer le paysage qu’offre la trouée vers le barrage de l’Alesani. L’élagage des arbres, qui gênent la vue, est prévu.

 poubelle aux Temponi

-Une poubelle a été placée sur le site des Temponi. (Voir ci-après).

* 

3-Au Paisolu et au Muntighju : marquage au sol 

 

 marquage au sol Paisolu

-Un marquage au sol a été réalisé au Paisolu, à l’endroit où se trouvait le panneau d’interdiction de stationner qu’il remplace. Cet emplacement nécessaire pour faire demi-tour doit rester disponible.

 

 Emplacement du marquage pour le stationnement

-Un marquage au sol va être réalisé à l’ancien emplacement des containers, (en face de la maison Martinetti), pour délimiter des places de stationnement.

 *

4-Installation de poubelles dans le village   

Poubelle au stade

-Les deux poubelles qui étaient encore en place dans le village , ont été repeintes et installées, l’une aux Temponi, l’autre au stade.

Les nouvelles poubelles

- Sept nouvelles  poubelles vont être positionnées dans le village.

 -Les socles, sur lesquels seront fixés les bancs et les poubelles, après séchage du béton (au moins 15 jours),  ont été réalisés par l’entreprise Casa Corsa qui installera très bientôt ce mobilier urbain indispensable à la vie de tous les jours.  

*