L'alerte vents violents : peu de dégâts, peu de gêne

le . Publié dans Actualités

Météo France ne s’était pas trompée. Des vents d’ouest particulièrement violents ont soufflé dans la nuit du 20 au 21 novembre occasionnant à la commune de Pietra, selon les informations dont nous disposons à l'heure actuelle,  quelques dégâts et semble-t-il assez peu de gêne.

Deux arbres sont tombés en travers de la route qui conduit à la plaine.

Un bandeau rouge signale la présence des fils à terre

Le premier, un gros cerisier, situé au-dessus du terrain de football, qui a emporté les fils du téléphone. Les communications sur lignes fixes ont été rétablies, mais la situation demeure telle qu’elle était après la tempête.

Si la route a été rapidement dégagée, on le doit à la diligence d’Auguste Valéry et de  Félix Raffini, qui ont tronçonné l’arbre qui empêchait toute circulation.

Un peu plus loin, après les deux ponts, c’est un arbre d’une certaine importance qui devait barrer la route. Ici encore, très vite une ouverture devait être pratiquée dans les branchages permettant aux automobilistes de passer côté roche. En tout début de matinée, ce sera l’arbre tout entier qui sera débité et envoyé au fond du ravin par un des ouvriers polonais qui se rendait à son travail.

Quelques branches sur la route

D’autres personnes, que nous ne citons pas par ignorance, ont certainement aidé à dégager la route. Toutes doivent être remerciées pour avoir accompli cet acte de civisme qui les honore.        

Outre la gêne à la circulation, le courant coupé dans la nuit a été rétabli en milieu de matinée du 21 novembre.

Les équipes EDF au travail

Des équipes EDF ont travaillé d’arrache-pied, comme à leur habitude, qu’elles soient aussi remerciées.

Dans la soirée du 23 novembre, une panne privait de toute communication les détenteurs de mobiles, abonnés au réseau «Orange».