Eau et assainissement

A) Voyage au fil de l’eau à Pietra di Verde

1- les captages

L’eau provient de 4 captages principaux et en cas de besoin, un complément est assuré, après pompage, par un forage réalisé en 2002. Chaque année plus de 40 000 m3 d’eau potable sont distribués.

2- Le traitement

L’eau est désinfectée au chlore gazeux à partir de la station automatique située sur le réseau de distribution en sortie du réservoir. Le bon fonctionnement de cette station est vérifié, par prélèvement en mairie, tous les jours ouvrables de la semaine par le secrétariat.

3- Le stockage

Le réservoir, d’une capacité de 65 m3 permet de garantir l’approvisionnement en eau pour la population sédentaire ainsi que celle de la période estivale.

4- L’assainissement
Un réseau unitaire permet de collecter les eaux usées, qui sont traitées dans la station d’épuration de la commune. Chaque année, environ 25 000 m3 d’eau usée sont traitées. Le niveau de traitement est particulièrement performant. Une fois assainie, l’eau peut retourner dans le milieu naturel. La station d’épuration fait l’objet d’un contrôle périodique par un organisme officiel, et un entretien hebdomadaire par les agents communaux.

B) La qualité de l’eau du robinet à Pietra di Verde

L’eau est le produit alimentaire le plus contrôlé. La qualité de l’eau potable est surveillée par des analyses faites sous le contrôle de la DDASS (Direction départementale des affaires sanitaires et sociales) par un laboratoire de contrôle agrée par le ministère de la Santé.

Voici les indications délivrées par la DDASS (mise à jour : 09/07/2009) :

Paramètres bactériologiques:

Bactéries aérobies revivifiables à 22°C: 1

Bactéries aérobies revivifiables à 36° C: 40

Escherichia coli : 0

Coliformes totaux : 0

Entérocoques : 0


Paramètres physico- chimiques:


Chlore libre : 0.25

Chlore total : 0.29

pH : 7.60

Aspect ( odeur, saveur) : 0

Ammonium : <0.05

Commentaire DDASS :
Résultats conformes à la législation sur les paramètres mesurés.

Pourquoi met-on du chlore dans l’eau ?

Le chlore, introduit en quantités infimes, est indispensable pour préserver la qualité sanitaire de l’eau tout au long de son trajet. Son ajout est à la fois une nécessité et une garantie de la désinfection de l’eau. Le seul inconvénient est l’odeur et le goût quand l’eau vient d’être tirée du robinet ! Pour atténuer cette gêne, il est conseillé de placer votre eau au réfrigérateur dans une carafe ou une bouteille fermée.

C) Station d’épuration : comment ça marche ?

Toute eau consommée est polluée : vaisselle, lessive…. Même laver une salade, et l’eau repart chargée de déchets. Il n’est plus convenable de rejeter tout cela dans la nature. Dans les eaux usées on trouve, d’une part, des matières en suspension ( cotons tiges, graines, huile alimentaire, aliments …) et, d’autre part, des éléments solubles (matières organiques, azote, phosphore, savon, lessive, eau de cuisson). Face à cette pollution, la station d’épuration de Pietra di Verde constitue une installation essentielle dans la protection de notre environnement. Elle est d’une capacité de 300 Equivalent Habitants. Le traitement par filtres biologiques permet la dégradation d’une grande partie des éléments dissous dans l’eau. Ce sont des micro-organismes, naturellement présents dans l’eau mais « sur activés » dans la station d’épuration, qui se nourrissent de cette pollution pour se développer. A la fin du traitement il reste des résidus sous forme de boues qui sont évacuées. Ces boues peuvent être transformées à terme en compost.

D) Eaux usées : les bons gestes

« Tout-à-l’égout » ne signifie pas que tout peut aller à l’égout ! Certains produits peuvent perturber le fonctionnement des installations.
Les hydrocarbures, les acides, les huiles de vidange, les médicaments, les substances toxiques….Autant de produits qui ne doivent pas aller à l’égout.

E) Aux sources de votre facture d’eau

Sa facture d’eau, personne ne l’attend vraiment avec impatience et c’est bien normal…pourtant, il faut bien le reconnaître, contrairement aux idées reçues, l’eau potable ne tombe pas du ciel ! Avant d’arriver au robinet, elle est soigneusement recueillie et rendue potable, distribuée, étroitement contrôlée puis dépolluée une fois usée. Autant dire que toutes ces opérations ont un prix, le prix d’un service que vous retrouvez sur la facture.

Les redevances

A partir de janvier 2008, en application de la loi sur l' eau( loi n°2006-1772 du 30 décembre 2006), tout consommateur d'eau potable paie la redevance de lutte contre la pollution et la redevance pour modernisation des réseaux de collecte. Les taux de ces redevances  sont votés par les instances de bassin (corse).Ces redevances sont reversées à l'agence de l'eau par la commune.