Déchets ménagers, le Conseil municipal prendra ses responsabilités

le . Publié dans Actualités

A 48 heures de la fermeture du centre d’enfouissement de Tallone, la situation apparaît totalement bloquée. Personne n’a l’air de se rendre vraiment compte de la gravité de ce qui est en train de se passer, car quand bien même on arriverait in extremis à prendre une mesure d’urgence, ce qui paraît pour l’heure peu vraisemblable, ce serait au mieux pour quelques semaines voir pour quelques mois.

Et après ?

On sait bien que la seule solution est l’implantation de centres de traitements des déchets d’une grande complexité technique et juridique, avec des investissements financiers importants, qui nécessitent des années de travaux dès lors que la décision est prise.

Or rien n’a été ne serait-ce qu’envisagé, et nous nous trouvons de la sorte devant une situation inacceptable, imputable en premier lieu aux élus, qui ont été dans l’incapacité d'assumer une gestion responsable d'un besoin essentiel de la collectivité dont ils ont la charge.

L’Etat a aussi sa propre responsabilité. On se demande comment ses représentants, si prompts à engager leurs fonctionnaires dans une application souvent courtelinesque de textes dont on ne perçoit pas toujours l’intérêt, ont pu zapper un pareil problème.

Actuellement « Corse Net infos »* sensibilise autant qu’il le peut ses lecteurs et nous l’en remercions.

La commune de Pietra di Verde pour sa part ne restera pas inactive. Le Conseil municipal se réunira en milieu de semaine pour que vendredi 26 juin, la collecte des ordures ménagères ait lieu normalement dans le cadre d’une solution propre à la commune et qui sera appliquée jusqu’à ce que le problème ait été résolu par les autorités compétentes. .

*http://www.corsenetinfos.fr/Fermeture-du-centre-technique-de-Tallone-Prunelli-di-Fium-Orbu-ne-veut-pas-prendre-le-relais_a15802.html