Informations municipales

le . Publié dans Actualités

-Les travaux de la route sont interrompus à compter du vendredi 19 juillet , ils reprendront en septembre.

-Le bureau de poste sera fermé du lundi 22 juillet au samedi 27 juillet inclus.

-Les sacs pour le tri sélectif sont à récupérer en mairie pour ceux qui étaient absents lors de la dernière distribution. (fin juin)

Fin de l'état de vigilance

le . Publié dans Actualités

L'état de vigilance orages, pluies et vents a pris fin ce matin 16 juillet à 4 heures  

Violoncelles de Moïta "A la découverte d'artistes peintres"

le . Publié dans Actualités

Sous le titre « A la découverte d’artistes peintres », une exposition s’est tenue à Moïta, garage Casalonga, dans le cadre des « Rencontres des violoncelles de Moïta . »

Eliane Giorgi du Casone, dont les piétrolais ont déjà pu apprécier la peinture*, y exposait certaines de ses œuvres.

Des classiques pourrait-on dire, pour ceux qui connaissent ses natures mortes. Un genre qui exige une technique rigoureuse et qui ne laisse que peu de place à l’imaginaire.

Mais l’expression d’impressions fugitives, ouvrant plus d’espace à la liberté de création, n’était pas absente des œuvres que nous présentait Eliane Giorgi. On pouvait admirer une peinture, où l’artiste joue avec les effets de lumière, représentant un chemin de forêt aussi bucolique qu’énigmatique.

Portrait d'Eddy Mitchell par  Ange Biaggioni, corsica-art-design

L’exposition nous proposait aussi, réalisés par Ange Biaggioni à la peinture acrylique noire, des portraits d’artistes, parmi les plus connus. Une technique créant un rendu d’ombres et de contrastes, avec une qualité d’expression et de véracité dans l’exécution absolument remarquables, donnant au sujet peint, une étonnante profondeur d’âme.

Une autre technique était proposée aux visiteurs. Une peinture numérique, réalisée par ordinateur à l’aide d’un logiciel approprié. Un concept qui génère des effets géométriques mettant en valeur l’équilibre des peintures, donnant une impression de netteté correspondant à l’instrument qui les a créées.    

Etaient également exposées, des photos de Nanou Gabella de Linguizzetta et des petites poteries mises à la vente.

Une exposition qui dans l’esprit des organisateurs a certainement pour objet de donner, aux « Violoncelles de Moïta », une dimension culturelle au sens large, la clé de sa longévité.  

*http://www.mairiepietradiverde.fr/index.php/eliane-giorgi-on-nait-artiste-mais-on-devient-peintre.html