U Perdullaciu n° 24 est paru

le . Publié dans Actualités

St Augustin 2018 ML Nicolaï et religieux dominicains

U Perdullaciu, bulletin de l’AVCP, association créée pour la sauvegarde de la Chapelle San Pancraziu, diffusé auprès de ses adhérents, est paru.

« Un numéro spécial (…) qui comprend des extraits de textes de Simon-Jean Vinciguerra publiés, dans U Muntese* en 1966 sous le titre Notes sur le cycle de Pâques. »

Au-delà de l’intérêt historique que recouvrent ces écrits de plus d’un demi-siècle, ils permettent d’observer la disparition d’une société qui vivait au rythme des fêtes religieuses et dans lesquelles elle puisait nombre de ses traditions.

On peut relever dans les textes publiés dans U Perdulacciu (p1, §1), qu'en 1966, le professeur Vinciguerra observait « Nous vivons une époque qui a déjà oublié une foule de traditions et qui en laisse perdre chaque jour, tandis que les cérémonies, qui pénétraient si intimement la vie populaire, se modifient elles-mêmes profondément dans leur forme. » p.1, §.1)

Les textes publiés par « U Perdulacciu » mettent en lumière les structures sociales, les mentalités et la vie quotidienne de la société corse, telles qu’elles existaient jusqu’au début du 20e siècle, à partir d’éléments puisés dans la piève de Pietra di Verde, dont Simon-Jean Vinciguerra était originaire.

*Bulletin créé par l’auteur qui participera à l’élaboration du dictionnaire Corse-Français et publiera de nombreuses études des traditions populaires corses.

Les adhésions à l’AVCP sont à adresser à :

AVCP

Mme Marie-Léria Nicolaï

20230 Pietra di Verde

La cotisation annuelle est de 20 € (joindre un chèque)

Chemin de Croix à Pietra di Verde

le . Publié dans Actualités

 

Une dizaine de fidèles, dans une église glaciale pleine de son charme du sortir de l’hiver, ont célébré la passion du Christ en cette fin d’après-midi d’avril, sous la houlette du père Richard curé de la paroisse. 

Le rite de la commémoration de la crucifixion, aide les catholiques à « s’unir au mystère de la vie de Jésus-Christ et à le suivre sur le chemin de sa passion. »

Une cérémonie qui précède la fête de Pâques et la résurrection du Christ. Pour les catholiques, l’aboutissement du périple du fils de Dieu sur la terre,  la période la plus importante de l’année liturgique.    

C’est durant le temps de carême (les 40 jours qui précèdent la fête de Pâques), que les chemins de croix se succèdent dans toutes les paroisses, ne pouvant tous avoir lieu le vendredi saint, (cette année le 19 avril).

Suivait la messe, avec l’homélie au cours de laquelle, chacun était invité  « à tendre la main à celui tombé à terre, car seul on ne peut se sauver », évoquant la lapidation encore en cours dans certains pays et la fameuse parole du Christ, « que celui qui n’a jamais pêché lui jette la première pierre », invitant les chrétiens à faire toujours preuve d’une grande mansuétude envers celui qui a fauté.

En fin de messe, le père Richard informait que la messe des rameaux aurait lieu à Chiatra dimanche prochain, 14 avril, à 16 heures.       

Felce début des travaux en juin

le . Publié dans Actualités

Nous nous étions fait l’écho de la situation de la RD71, coupée au niveau de la commune de Felce, à la suite d’un important glissement de terrain.http://www.mairiepietradiverde.fr/index.php/nouvelle-moture.html

Compte tenu des délais de procédure prévus pour la passation des marchés, les travaux de remise en état débuteront au mois de juin, selon le quotidien Corse Matin daté du 3 avril 2019, et devraient durer environ 6 mois..

C’est Vanina Borromei qui a présenté le calendrier de ces travaux, d’une plus grande étendue que ceux prévus à l’origine, les désordres résultant d’un glissement de terrain «  d’une ampleur bien plus important que celle diagnostiquée initialement », faisant passer leur coût de 270 000 € à 1 million d’euros, le projet « intégrant le coût de traitement d’une zone glissée située immédiatement au nord de la zone »

Une remise en état qui ne pouvait attendre plus

le . Publié dans Actualités

Juste après la maison Massoni, en quittant le village et avant un virage sans visibilité, la route déjà très étroite, partiellement effondrée, rendait tout croisement  particulièrement périlleux, même pour ceux qui étaient informés de l’état de la chaussée à cet endroit.

Les travaux de remise en ordre viennent d'être achevés.