Felce début des travaux en juin

le . Publié dans Actualités

Nous nous étions fait l’écho de la situation de la RD71, coupée au niveau de la commune de Felce, à la suite d’un important glissement de terrain.http://www.mairiepietradiverde.fr/index.php/nouvelle-moture.html

Compte tenu des délais de procédure prévus pour la passation des marchés, les travaux de remise en état débuteront au mois de juin, selon le quotidien Corse Matin daté du 3 avril 2019, et devraient durer environ 6 mois..

C’est Vanina Borromei qui a présenté le calendrier de ces travaux, d’une plus grande étendue que ceux prévus à l’origine, les désordres résultant d’un glissement de terrain «  d’une ampleur bien plus important que celle diagnostiquée initialement », faisant passer leur coût de 270 000 € à 1 million d’euros, le projet « intégrant le coût de traitement d’une zone glissée située immédiatement au nord de la zone »

Une remise en état qui ne pouvait attendre plus

le . Publié dans Actualités

Juste après la maison Massoni, en quittant le village et avant un virage sans visibilité, la route déjà très étroite, partiellement effondrée, rendait tout croisement  particulièrement périlleux, même pour ceux qui étaient informés de l’état de la chaussée à cet endroit.

Les travaux de remise en ordre viennent d'être achevés.

Un site web pour l'inter-paroissial Alesani-Cervione-Moriani *

le . Publié dans Actualités

Page de présentation du site costaverde.laparoisse.fr

La christianisation précoce de l’île et toute son histoire, donnent à la religion une place centrale au sein de la société insulaire.

L’engouement que connaissent les confréries, une soixantaine dans toute la Corse avec plus de 3000 confrères, la multiplication des groupes de chants polyphoniques, la  vénération par les corses, qu’ils soient ou non pratiquants, des lieux de culte et pour les pratiques religieuses comme le Catenacciu, montrent l’intégration de la religion dans les traditions qui fondent l’identité culturelle corse, indissolublement liée à la société insulaire.

La religion influence par la même les mœurs, les usages, les comportements sociaux et individuels. Connaître la religion, à travers sa doctrine et ses pratiques, différentes selon les pays et les régions, fait donc partie de notre culture.

Le Site web, consacré aux trois unités paroissiales Alesani-Cervione-Moriani, qui a vu le jour en 2016 à l’initiative de Père Richard, est un instrument moderne de communication qui permet d’informer, d’instruire et d’enseigner sur la religion catholique telle qu’elle est pratiquée de nos jours.

Même s’ils y trouvent une place prépondérante, ce site n’est donc pas réservé aux seuls pratiquants.

Le site costaverde.laparoisse.fr a été créé et est développé par Bernard Gaube / MailRouge.com depuis Paris.

Il propose un certain nombre de rubriques qui permettent d’avoir toutes les informations relatives à l’exercice du culte, en particulier les horaires des messes (Vie pratique),  l’actualité des paroisses avec la rubrique « A la Une », mais aussi de nombreuses références historiques, culturelles et religieuses, relatives à notre micro région.

Bernard Gaube vient d’ajouter la géolocalisation des 62 églises et chapelles de l’ensemble pastoral Alesani, Cervione et Moriani, sur une carte Google visible ici : costaverde.laparoisse.fr/carte qui permet de visualiser l’implantation de nos églises et de nos chapelles parfois oubliées.

Ce travail va être progressivement enrichi  de photos et de textes explicatifs. Un travail qui revêt une particulière importance, pour nous permettre d’identifier et de situer ces lieux de culte et de prière qui doivent être connus de tous, afin qu’ils demeurent présents dans nos mémoires et que leur sauvegarde puisse être assurée.   

*  costaverde.laparoisse.fr 

Nota : depuis l'ouverture du site web fin décembre 2016, il y a eu 47.713 pages visitées

Escalade forestière

le . Publié dans Actualités

 

Dans une autre vie notre ami Lionel gravissait les centrales nucléaires, pour leur apporter tous les soins d’entretien et de contrôle que ces monstres sacrés nécessitent.

Il s’est aujourd’hui « sagement » reconverti dans l’escalade forestière, qui ne paraît pas moins périlleuse pour autant…