Célébration de la Saint Augustin

le . Publié dans Actualités

C’est le père Richard, curé de la paroisse, qui a célébré la messe en l’honneur du saint patron de notre village. En préliminaire, le père Richard remerciait « nos anciens  pour ce magnifique choix de Saint Augustin », l’un des plus grands docteurs de l’église catholique qui vécut entre le 4e et le 5e siècle.

Si la pensée de Saint Augustin a été marquée par sa vision d’une éternelle confrontation entre le bien et le mal, dans son homélie, le père Richard devait se placer au-delà encore de ce concept augustinien, avec le pardon qui rapproche de Dieu et l’amour du prochain qui exclut le ressentiment.

 

Après la messe, c’est en procession que les fidèles devaient traverser tout le village précédés par la statue du grand Saint. Il nous faut à cet égard remercier les porteurs, sans qui cet acte rituel de la liturgie, n’aurait pu avoir lieu. En premier lieu Auguste qui a porté la statue tout au long du parcours, mais aussi Pascal, Fabrice, Antoine, Serge et Claude qui se sont relayés.  

De retour dans l’église, la célébration religieuse devait s’achever par le Dio vi salvi regina magnifiquement interprété par l’assistance et relevé par les voix de Pierre et de Pascal.

 

 C’est un apéritif « véritablement » dinatoire, qui sur la place de l’église a clôturé ce beau moment de vie pour notre village. « Sucrés-Salés » étaient au rendez-vous : gougères, quiches, pizza, pâté en croute, gâteau au chocolat, panzarotti de saint Joseph, frappes, cakes…    

Il nous faut remercier madame le maire Simone Nicoli, qui a œuvré pour que le Saint patron de Pietra di Verde soit célébré, quelles que soient les circonstances, avec le même faste qu’il l’a toujours été, également le père Richard, qui a bien voulu modifier l’horaire initial de la messe, pour permettre que la procession puisse ensuite avoir lieu immédiatement après, Dany et Marie-Léria pour leur dévouement, qui avaient préparé l’église qui brillait de mille feux et bien sûr tous ceux qui ont pu venir, participant de la sorte à la vie de notre village et à son harmonie.