Brial TADDEI, ferronnier à Pietra di Verde, un bel exemple de réussite sociale pour notre village

le . Publié dans Actualités

Discret et réservé, il n’omet jamais de saluer d’un geste de la main ou d’un petit coup de klaxon tous ceux qu’il croise. On le voit souvent pressé, on le sait économe de ses paroles, de même que dans son travail, il n’aime pas voir traîner les choses.

Travailleur infatigable, c’est souvent jusque tard le soir que l’on voit briller la lumière du moulin où il a installé un petit atelier, n’hésitant pas à sacrifier ses dimanches quand les commandes l’exigent.

Il est vrai, pour reprendre l’expression d’une de ses clientes, que « Cet homme a des doigts d’or » et tous ceux qui ont eu à faire à lui ont pu le constater. Outre une compétence reconnue dans l’exercice du difficile métier de ferronnier, son habileté manuelle déborde utilement sur l’ensemble des autres domaines de l’artisanat, ce qui évitera, en cas de nécessité, de faire appel à d’autres corps de métier.

Il sait conseiller, il sait voir ce qui est mieux, ne se contentant pas d’exécuter purement et simplement ce qui lui est demandé, sachant faire des propositions judicieuses en tant que de besoin.  

Pour qui connait Brial, on se rend très vite compte, au-delà de l’aspect professionnel, que chez lui, c’est la gentillesse qui domine. Un garçon affable, toujours prêt à rendre service, un esprit bienveillant, sous lequel on devine une personnalité forte, qui inspire le respect.

En installant son entreprise dans son village de moyenne montagne, Brial a par la même démontré, qu’avec les moyens de communication actuels, il n’était nul besoin de « s’expatrier », ne serait-ce qu’en plaine, pour pouvoir exercer un métier qui n’est pas directement lié à l’économie locale.

C’est là un bel exemple du concept « vivre et travailler au village » qui pourrait prendre le pas sur celui « du vivre et travailler au pays », qui constituait déjà un grand progrès dans nos sociétés sur-urbanisées.

La municipalité de Pietra, pour encourager ce type d’initiative, a mis comme chacun sait à sa disposition un local appelé « le moulin », inutilisé depuis des décennies et qui de la sorte, connait une nouvelle vie.     

Brial habite aussi le village, avec sa compagne Carole, leur fils Alain formateur aux armées,  actuellement en poste sur l’île de la Réunion dans l’océan Indien.

Brial Taddei, ferronnier à Pietra di Verde, un bel exemple de réussite sociale pour notre village !