Décès de Jean-Philippe MARTINETTI

le . Publié dans Actualités

C'est mercredi 11 avril à 10 heures qu'ont eu lieu les émouvants adieux à Jean-Philippe, âgé de 18 ans, décédé tragiquement à la suite d’un accident de voiture survenu à Luri.

Jean-Philippe était élève de terminale économique et sociale au lycée Jeanne d'Arc où il a fait toute sa scolarité.

Passionné par tous les sports en général, mais surtout de rallye et de foot, il était licencié du club de l'AS Piève di Lota.

Plein de vie, il aimait par-dessus tout, sa famille et ses amis.

Son sourire et sa bonne humeur communicative resteront les meilleurs souvenirs qu'il puisse nous laisser.

Apprécié de tous, c'est ce que l'on a pu constater, en voyant le monde éploré assister à ses obsèques.

Face à l'immense douleur d'un tel drame, nos pensées vont à ses parents, Fernande et Bruno, sa sœur jumelle Béatrice, à notre cher Fabrice son frère aîné, ainsi qu'à ses grands-parents, et particulièrement, à nos amis Pierre et Inès CAMPANA, estimés et aimés de tous dans notre village.

Mme le Maire Simone NICOLI et le conseil municipal, présentent leurs condoléances attristées à la famille, parents et alliés.SN.

Marie-Paule Pancrazi expose en Bourgogne

le . Publié dans Actualités

Marie-Paule Pancrazi.  Photo Charlotte DELEY     Marie-Paule Pancrazi.  Photo Charlotte DELEY 

                       

Marie Paule dont plusieurs peintures à l’huile représentant des maisons ou des paysages de Pietra ont été publiées récemment chez nos amis de PDV u piu bellu paese, expose actuellement en Bourgogne. Elle a fait l’objet d’un article dans le quotidien régional le Bien Public, dans son édition numérique, reproduit ci-après.

« Originaire de Corse, Marie-Paule Pancrazi expose actuellement ses peintures à l’agence du Bien public. L’artiste s’est installée à Clomot, en Auxois-Morvan, en 2009. Elle trouve inspiration dans les paysages qui l’entourent. « J’aime beaucoup les paysages de Bourgogne. La nature est très belle ici, avec beaucoup de variété. »

Elle partage son amour de la nature avec celui des belles architectures. La ville l’inspire tout autant que la campagne. Les univers de l’enfance, du cirque et de la commedia dell’arte lui tiennent également à cœur.

Au fil des expositions en France mais aussi aux États-Unis où elle a vécu, Marie-Paule propose de découvrir son univers fait d’aquarelles et d’huiles, mais aussi d’encres ou de pastels. Si c’est dans son atelier qu’elle peint au quotidien, il n’est pas rare de la rencontrer au détour d’une rue ou d’un chemin, posant son chevalet en recherche de lumières et d’ambiances. Récemment, l’enseignement s’est imposé à elle naturellement et quelques élèves prennent régulièrement le chemin de son atelier. »

Décès de Cécile Massoni née Chiarelli

le . Publié dans Actualités

Nous apprenons la triste nouvelle du décès de Cécile Massoni née Chiarelli, fille de Martinuccu Chiarelli qui fut maçon à Pietra et de Poli son épouse originaire de Sant’ Andria di u cotone.

Peu de gens à Pietra peuvent se prévaloir d’avoir connu Cécile, elle était certainement une des plus anciennes du village, peut-être même la doyenne.

Cécile avait quitté le village dans les années 60, mais elle ne manquait jamais de revenir à chaque fête de Toussaint pour honorer ses défunts.

Cécile intègrera l’une des plus importantes études de notaire de Bastia, l’étude Mingalon dont elle fut l’un des clercs. Une promotion sociale assez exceptionnelle pour cette époque et pour une femme élevée dans un petit village de Corse.

Issue de St Pierre de Venaco, la famille Chiarelli devait prendre racine à Pietra. Le père de Cécile, Martinuccu, fut une figure marquante de notre village. Le souvenir de son grand-oncle doit aussi être évoqué, il décèdera d’une chute, alors qu’il fixait la croix située au sommet du clocher de notre église.

Une famille représentative de ce que fut Pietra et de ce que fut la Corse.

La maire et le conseil municipal adressent à ses neveux Bernard et Jean-Michel, à leurs épouses, à ses nièces Marie-Josée et Christiane, à l’ensemble de sa famille parents et alliés, leurs condoléances attristées.

La famille reçoit les condoléances à l’espace funéraire Travaglini à Folelli, vendredi 30 mars à partir de 14 heures 30.

Une bénédiction en la chapelle du funérarium précèdera la levée du corps qui aura lieu samedi 31 mars à 10 heures.L'inhumation est fixée à 11 heures 15,  au cimetière du village de Perelli d'Alesani où repose son époux.

Pour "la route", on devrait y voir plus clair d'ici deux mois

le . Publié dans Actualités

 

La RD 17 dont le président Talamoni avait dit, à l’occasion de l’une de ses visites à Pietra, combien il avait du mal à imaginer qu’une telle voie de circulation puisse être quotidiennement empruntée par les transports scolaires, devrait être intégrée dans le schéma du réseau secondaire routier du Comité de massif qui s'est réuni à Chiatra jeudi 22 mars 2018, sous la présidence de Jean-Félix Acquaviva.

Le schéma pluriannuel routier doit en effet établir un programme pour l’ensemble routier pour les dix années à venir et dans une interview donnée à Corse Net Infos, le président Acquaviva a de façon plus précise, parlé de « renforcer les réseaux, les rendre accessibles et utilisables » pour « des vallées comme celle de Chiatra-Pietra di Verde - Canale di Verde. »

Après nos déconvenues sur ce dossier, on ne peut qu’être satisfait de voir prendre en compte un projet qui est essentiel pour la survie des communes de l’ancien canton de Moïta Verde et de celles de la vallée de l’Alesani qui empruntent cette route.

Mais ainsi que cela a été souligné à de nombreuses reprises, il faut faire vite avant qu’il ne soit trop tard, car l’absence de ces infrastructures est une des causes essentielles de la désertification de l’intérieur de l’île qui s’accélère.

Un plan pluriannuel sur dix ans est une durée trop longue pour l’exécution d’un tel projet, une durée à laquelle il faut ajouter celle des procédures administratives (enquêtes, études, marchés…) sans pouvoir écarter le risque d’aléas les plus divers, politique, financier ou autres qui viennent, comme nous l’avons déjà connu, remettre tout en cause. Le facteur temps est important, il faut que les responsables l’aient à l’esprit.  

Outre le temps, c’est sur l’étendue du projet qu’il conviendra de se montrer vigilant. Il ne faudrait pas que le projet soit restreint à la section Chiatra- Pietra, comme les déclarations du président Acquaviva pourraient le laisser entendre, mais soit étendu jusqu’à la route territoriale.

La Corse ayant obtenu en 2016 le statut d’île de montagne, (d’ailleurs à l’initiative de l’actuelle majorité territoriale) rien ne s’oppose à ce que la route départementale 17 soit, dans son intégralité, incluse dans le schéma en préparation.

Des questions dont nous devrions avoir la réponse d’ici le mois de mai, lors de la prochaine réunion du Comité de massif, qui verra la présentation du futur schéma du réseau secondaire routier.  

 

  

Obsèques d'Hervé LE BRAS

le . Publié dans Actualités

 

Les obsèques d’Hervé LE BRAS seront célébrées jeudi 29 mars 2018. La cérémonie religieuse est prévue à partir de 10 h 30 en l’église St Elie de Pietra di Verde. Elle sera suivie de l’inhumation au cimetière du village

Newsletter

Votre mail

Mots-clés